Hélène : le livre hommage qui nous touche tous

Hélène, par la photographe Estelle Lagarde, nous dévoile, en mots et images, la montée d’une amitié entre une artiste et son modèle. Le 13 novembre 2015, Hélène ne reviendra pas du concert au Bataclan. Message personnel, mais aussi une trace de cette émotion qui a parcouru la société. Livre d’importance.

Hélène Muyal Leiris. © Estelle Lagarde – agence révélateur

Hélène

« La photographie a ce magnifique pouvoir de fixer le temps, l’espace, les personnes. Mais les livres davantage encore. Parce que ta vie, ton visage et ta beauté ont été atrocement arrachés au monde ce 13 novembre 2015, ce livre a besoin d’être. »

En vrai, le livre publié par Arnaud Bizalion Éditeur est une lettre. Tracée de mots simples, sans détour, des mots chuchotés et qui, pourtant, nous arrivent comme un jet d’eau puissant. Une lettre, peut-être parce qu’il est apaisant de penser qu’un facteur entêté la délivrera quel que soit le lieu où se trouve la destinataire ; fut-ce le ciel. Estelle, photographe, écrit à Hélène, sa modèle, son amie. Pages remplies de mots et de portraits, d’images mises en scène. Il s’en dégage gravité, douceur, défi, et surtout les images allèguent d’un lien noué à deux âmes, dans le jeu et la connivence d’une création photographique des plus subtiles. Onze ans d’une amitié féconde. De ces liens indestructibles. Brisé celui-là par la stupéfiante autorité de la mort, le 13 novembre 2015, au Bataclan.

© Estelle Lagarde – agence révélateur

Le hasard est le travestissement favori du destin (Sacha Guitry)

Au tout début deux regards qui se croisent, dans le métro. « Une fraction de seconde. Comment se fait-il que pour certaines personnes, en une fraction de seconde tout se dit ? Ou presque. Le coup de foudre. Le coup de foudre c’est l’évidence d’une rencontre entre deux âmes. Ici, ces deux âmes sont deux femmes. » Estelle, enhardie par un drame personnel, « Je n’avais plus peur de rien », suivra Hélène, l’abordera. « J’avais besoin de modèles, c’était un bon prétexte pour te parler. » « Je n’avais jamais vu un tel personnage auparavant. Tu m’as impressionnée. Tu étais de ces êtres qui viennent d’un autre monde. Et, immédiatement tu m’as inspirée. »

Série Femmes intérieures. « La disparition irrémédiable de ces lieux de vie » © Estelle Lagarde – agence révélateur

Jusqu’à la lecture de ce livre, nous, nous ignorions tout de la beauté d’Hélène. Elle était, dans notre esprit, un vague portrait bâti à travers le texte que nous avions écouté, au théâtre, l’oeil fixé sur un personnage seul en scène : le comédien Raphaël Personnaz interprétait, tout en tact, et force, le journaliste Antoine Leiris, l’époux d’Hélène, qui avait signé Vous n’aurez pas ma haine (Éditions Fayard, 2016). Le quotidien du père qui doit faire face, vivre « malgré tout ». Ce récit, qui tient du sacré, marque ; parfois notre esprit revenait sur Melvil, le tout petit enfant, sur Hélène et Antoine. Bizarrement notre réflexe d’aller chercher sur Google des photos avait été immobilisé. Non ! pas comme ça. Le hasard alors s’en mêla. Un jour, Olivier Bourgoin attire notre attention sur « le beau livre d’Estelle Lagarde », son agence représente la photographe.
Tournant les pages, nous avons découvert les traits d’Hélène. Les yeux d’Hélène. « Toute ta personne irradiait » écrit Estelle Lagarde, « tes magnifiques cheveux noirs de jais encadraient un visage blanc porcelaine. Tes lèvres fines se dessinaient délicatement sur une peau transparente. Mais de ton visage, ce sont surtout tes immenses yeux noirs, si grands, qui m’ont captivée. »

La photographe nous confiera qu’en préparant le livre, parfois lui venait l’étrange sensation que son amie était présente sur terre. Leur complicité rétablie.

© Estelle Lagarde – agence révélateur

Hélène figure sur la couverture du livre L’auberge – Estelle Lagarde – publié aux éditions La Manufacture de l’image, en septembre 2015.

© Estelle Lagarde – agence révélateur

« D’un coup je me suis dit », écrit Estelle, « mais qu’est-ce que c’est que cela ? Qu’est-ce que c’est que ce livre, sorti il y a deux mois – deux mois avant ta mort – et cette couverture avec toi, si belle et si fière, et ton collier de saucisses et de boudins. Ton collier de chair et de sang. D’un coup cette image que je voulais drôle et absurde devenait dramatique. On peut dire qu’elle gardait néanmoins son sens résolument absurde, ça, oui. »

Hélène – Estelle Lagarde – Un livre publié par Arnaud Bizalion Editeur.

Photographies et texte d’Estelle Lagarde
Préface de Brigitte Patient
14,8 x 21 cm
88 pages couleur – 26 photographies couleur et noir et blanc
Relié, tissu, marquage à chaud

Estelle Lagarde est accompagnée et représentée par l’agence Révélateur et par Mathilde Hatzenberger Gallery pour la Belgique.

Photo de couverture : © Estelle Lagarde – agence révélateur

Correctrice/Relectrice : Elsa de Breyne

12 réflexions sur « Hélène : le livre hommage qui nous touche tous »

  1. François Cohendy 23 août 2022 — 18 h 26 min

    Un texte fort, à l’image de ce que la photographe donnait à voir. Et cette citation de Guitry, magnifique….

    J’aime

    1. Je pense comme toi s’agissant de ce livre rare. Quant à Guitry, l’homme me déplaisait mais quel esprit… C’est pourquoi j’ai voulu placer là cette citation si juste et surtout dépourvue du sarcasme habituel de ce sacré Guitry !

      J’aime

  2. Un texte d’une beauté digne et poignante.
    Tout de l’éclat de la modèle au destin si tragique et de celui de la photographe qui nous le révèle.
    Merci et bravo, Renée!

    J’aime

    1. Merci Geneviève ! Ce livre ne pouvait que t’aller droit au coeur, je connais ta sensibilité. Ta réflexion sur cet ouvrage particulier est le reflet de ma propre pensée.

      Aimé par 1 personne

  3.  » Ce qui me paraît le plus pénible dans la mort, c’est qu’elle éteigne un regard singulier, une manière unique de voir et de sentir le monde, qui ne se retrouvera plus jamais » Laurent TERZIEFF (2010 in  » Seul avec tous »)

    Aimé par 1 personne

    1. Belle réflexion de Laurent Terzieff, lequel était à la fois grave et enthousiaste et profond. Merci de l’associer à ce livre émouvant d’Estelle Lagarde.

      J’aime

  4. Moi quand je croise l’intime je rougis. La… Je rougis.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai toujours apprécié ta grande sensibilité. Merci Yvon, je t’embrasse

      J’aime

  5. Il y a des douleurs que le temps ne peut effacer. Et des courages exemplaires, comme celui d’Antoine Leiris, resté seul avec son très jeune enfant. Oui, il a raison, « Ils n’auront pas notre haine ».

    J’aime

    1. Vous dites vrai, Sylvie, et plus encore lorsque, reprenant le titre du livre d’Antoine Leiris, vous dites, « Ils n’auront pas notre haine » ; soyons forts ensemble.

      J’aime

  6. Pierre Claude Venet 27 août 2022 — 6 h 58 min

    BONJOUR.
    JE N’AI PAS DE MOTS POUR CE DRAME…
    PAR CONTRE LES TACHES DE GRAS
    QUI SONT RESTÉES SUR LE CHEMISIER
    APRÈS…
    SONT COMME LES TRACES QUE LES
    TRAUMATISMES LAISSENT SUR NOTRE SENSIBILITÉ.
    RENÉE, JE T’EMBRASSE.
    Pierre Claude. Venet.

    J’aime

    1. Pierre-Claude, un lecteur et d’autres lectrices qui d’habitude me livrent leur impression m’ont écrit en privé pour me dire qu’ils étaient restés sans voix, devant ce « drame ». Et l’un d’eux s’est excusé de ne pouvoir écrire quoi que ce soit. Merci de tes mots… Je t’embrasse

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Woman And Life

woman's life éducation , leadership féminin et vie sociétale

Aima Création

Création de CV personnalisés

How to Ex Love Back - Lost Love back - Love Problem Solutio.n

Get Your Ex Boyfriend - Girlfriend - Husband - Wife back in 2 Days By Powerful love Astrologer Call and whatsapp Now +91 9610282222

The Company World

The Company World est un blog. Sur ce site vous découvrirez le monde de l'entreprise en parcourant des thématiques telles que le management, la communication, les RH, etc.

Carnets. Gabrielle Segal

"Je ne fais pas partie du mouvement de la rue, puisque je le contemple." Virginia Woolf

Maman Lyonnaise

Idées, déco, recettes et lyonnaiseries

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close