Humeur. De l’importance de ces objets non essentiels

Par Renée Valet-Huguet

Et si les magasins dits non essentiels détenaient aussi des kits de survie. Éloge de la futilité

Bougie Kerzon «  Saint Germain des Prés » Chez Blitz bazar & galerie

Drôle d’histoire

L’affaire avait amusé son entourage, et surtout le médecin, qui, dans un brusque éclat de rire s’était exclamé : « Ça alors! Guérie comme par enchantement, et en plus ça n’a rien coûté à la sécu ! »
Elle, en contant l’histoire, voulait non pas démontrer que la médecine avait ses limites, mais faire ressortir le pouvoir des objets. Réhabiliter le futile.
Un mois auparavant, devant le médecin, elle avait égrené ses symptômes. La coupant, il avait énoncé dans un soupir fataliste. « Le diaphragme. Bloqué. C’est le stress, dû au confinement. Prenez impérativement votre heure de liberté. »
Malgré ses peurs, quotidiennement elle s’était aérée. Empruntant sans varier une rue sans grâce, et tombant en arrêt devant la même boutique. Modeste brocante, close, où se trouvait, au ras de la vitrine, comme égarée, une imposante paire de boucles d’oreilles. Au devant, écrit comme une fierté : « Façon Chanel ».
Chaque jour, elle mangeait des yeux les fausses perles grillagées de faux or. Ça prenait tournure d’obsession. Le diaphragme semblait se crisper davantage.
Enfin, au premier matin du déconfinement, la paire était sienne. Quelques pas dans la rue, puis n’y tenant plus, elle dégageait les boucles, les accrochait à ses oreilles. Le buste bien droit d’un coup, elle avançait, comblée. C’est peu après que l’incroyable se produisit ; à mesure qu’elle marchait, au-dedans d’elle, doucement le diaphragme se libérait.

Objets personnels

Un homme en son bazar. Blitz bazar & galerie

L’essentiel, aux yeux de David Bolito, maître des lieux, est que chaque objet doit se montrer utile, tout en ayant un « twist créatif ». Des objets qui accrochent. Un client, pendant le confinement n’aurait pu se passer d’une bougie ; le subtil parfum l’apaisait. »

Des marques aux accents singuliers qui produisent localement. Design, art, mode, bande dessinée, thématiques queer et magazines rares. Une bibliothèque étonnante et changeante. La tentation des parfums, aux noms incroyables : Fils de Dieu du riz et des agrumes, Charogne, Secrétions magnifiques. Par  » Etat libre d’Orange  » chez Blitz bazar & galerie 4 rue Louis Vitet 69001 Lyon

Pin’s Miam – Coucou Suzette
Agenda  » Papier Tigre  » Made in France

Jardins extraordinaires

De vrais paysages en miniature. Les terrariums Onno reconstituent d’étonnants mondes végétaux sous verre. Et, des ateliers créatifs vous aident à créer un écosystème sous verre. Les mains dans la terre, on laisse libre cours à son imagination. Également de rares plantes d’intérieur.
Onno, atelier boutique 7, rue du plâtre Lyon 1er

The way of dot

L’artiste : Julie. Sa dernière rencontre, la céramique. Ses inspirations : Fauvisme, Bauhaus. Sa manière de travailler en petites séries. « Je n’apprécie tellement pas la répétition, je n’aime pas dupliquer, ce qui me pousse à toujours vouloir me renouveler. » Pure artiste. Atelier boutique : The way of dot, 15 rue Romarin Lyon 1er

Pots empilables à oreilles, collection Bauhaus. Faïence de beck, technique tour.

Chez les filles

Chez elles, le textile compte. Infiniment. Et les créations, des plus féminines, sont taillées rien que pour vous. Chez les filles, 21 rue du Sergent Blandan Lyon 1er

création façon fourrure

S’imaginer confinée à Buckingham

Ces objets improbables dont la vue peut vous propulser dans une vie autre. Villa Borghese, 6 place St Nizier Lyon 2ème

Douceur masculine

Estrel Home Écharpes, plaids, 100% laine, tissés dans le respect de l’environnement. Chez My Marchy

La lumière est dans le livre, laissez-le rayonner, laisser le faire. Victor Hugo

Photo de couverture : Blitz Bazar & galerie

18 réflexions sur « Humeur. De l’importance de ces objets non essentiels »

  1. J’aime tout ! et comme je comprends le besoin d’essentiel, de raffiné, qui rend la vie aimable !
    Un bien joli article – je te remercie avec mes amitiés : )

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci France! tu as raison. Ces objets qui nous rendent la vie si plaisante et qui ont été écartés. Merci de ton compliment, de ta fidélité. Amitiés

      J'aime

  2. L’essentiel n’est pas toujours où on l’imagine. Ton histoire introductive est très bien tournée ma chère Renée.

    Je me permets de partager ton article sur Facebook pour ma famille et mes ami(e)s Lyonnais.

    Bonne fin de journée, Renée,
    Bises,
    Régis

    P.S. : j’ai utilisé le terme Lyonnais grand gognand récemment. Cela a beaucoup amusé Sylvie.

    Aimé par 2 personnes

    1. Je suis sincèrement heureuse, cher Régis que tu apprécies l’article, et que tu le partages, en pensant à ta famille lyonnaise. Avoue, nous avons des expressions particulières, j’utilise régulièrement le terme grand gognand! Merci pour ton compliment, j’y suis sensible. Bises.

      Aimé par 1 personne

  3. Bonsoir Renée,
    Ton article fait du bien, tu vois hier j’ai hésité à m’acheter une paire de boucles d’oreilles en me disant, tu n’en a pas besoin…
    Je vais t’écouter, je vais me les offrir, en plus en ce moment j’étouffe, et je sens que rien que de t’écrire je suis guérie Hihi 😉
    Je te décris les « toutes bellesqui sont encore à la boutique »:
    De larges pendants avec un énorme brillant très brillant et une sorte de cristal d’une très jolie couleur vert d’eau que j’aime tant (parce qu’elle m’apaise…et là tu vois où je veux en venir- c’est vital !!!!!-)
    Merci pour ton article parce qu’en plus tu as déniché des choses très originales et insolites comme je les aime
    Bisous
    Corinne

    J'aime

    1. Grand merci, Corinne. Ton message me rend heureuse. Oui, achète les ces boucles. Je sens que tu en as envie. On a besoin d’avoir d’être parée, pour faire oublier le masque. J’avais écrit un article sur ce sujet, faire oublier le masque. Il figure dans la rubrique mode : Vintage, au secours de la modernité. J’espère bien que tes futures boucles figureront dans un des délicats articles que tu nous livres. Bises. Renée

      Aimé par 1 personne

      1. Tu es adorable, dans tes lignes je sens que tu es une personne passionnée et surtout que tu es une personne généreuse et pleine de tendresse !!
        Je t’écoutes, je vais me le acheter tout à l’heure (j’adore les boucles d’oreilles, j’en porte tous les jours, j’en ai une bonne centaine …hihi)
        à tout bientôt
        Tu me donnes envie d’écrire un article sur ma passion pour les boucles d’oreilles…
        belle journée
        j’irai voir l’article dans la journée
        Bisous . Corinne

        Aimé par 1 personne

      2. Merci Corinne. Tu es une collectionneuse de boucles d’oreille, quel bonheur.

        Aimé par 1 personne

  4. La futilité, à ne pas confondre avec le snobisme collectif ou le suivisme stérile, est vitale, c’est bien vrai et l’objet peut être un lien fondamental….

    J'aime

  5. Oh je dirai tout simplement merci beaucoup, très bonne journée, louise salmone

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à vous, Louise, d’avoir lu l’article, heureuse que nous pensions pareillement

      Aimé par 1 personne

  6. Quelle bouffée d’oxygène ! Le non essentiel nous fait justement parvenir à l’essentiel…
    Merci très amicalement
    Patricia

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Patricia. Vous dites tellement bien ce que beaucoup d’entre nous pensent.

      J'aime

  7. Merci pour cet article qui met en avant le savoir-faire de nos artisans- artistes qui font apparaître dans notre quotidien bien triste, une lueur d’espoir que n’a pas un paquet de coquillettes.

    Aimé par 1 personne

    1. Comme vous dites juste… Je reste toujours épatée par le travail fourni par les artistes, ; d’ailleurs le mot travail ne convient pas vraiment, mieux vaut dire  » savoir-faire. » Merci de vos mots.

      J'aime

  8. Oh que c’est bon tout ça ! Bon, je ne peux rien m’offrir, mais c’est bon…

    Aimé par 1 personne

    1. Le problème est bien là, Catherine, la tentation… Un ami me disait tout le temps : il n’est pas nécessaire que les choses nous appartient pour en jouir. Bon! alors on ira lécher les vitrines, on dispose de trois heures maintenant.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Lazuli Biloba

Cadeaux, décoration et luminaires

Thierry Villenave

Thierry Villenave

Pas plus haut que le bord !

Site gratuit même pour les riches.

NSTM Planet

editorial / Opinión

The Biveros Effect

To Travel is to Live

Le Parfum des Mots - Manga Berugi

Enivrez-vous avec les mots !

Marie-Anne Keppers Artiste Autodidacte

J'adore rédiger ce blog, pour vous faire découvrir mes diverses passions. J'aime dessiner, peindre, écrire... Merci d'apprécier mes réalisations

PAQUERITE

Des mots et des recettes

lavieautaquet.com

Formation, Coaching et Développement par l'APR

Un jardin en forêt de Darney

Entre étang et ruisseaux, vivaces, rosiers, hydrangeas...

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close