Regarde les hommes s’habiller

Par Renée Valet-Huguet

Souvent renvoyées à leurs chiffons, les femmes ont l’avantage : la mode féminine, qui se déploie via la presse, les publicités, les défilés et expositions, est couramment observée par le grand public. Son pendant masculin est à la traîne. Les créateurs pourtant se démènent. Aujourd’hui faute au télétravail, les hommes se déshabillent. On mate ?

Source Pinterest. Jacquemus Prêt à porter Automne-Hiver 2020-2021

Un fidèle lecteur nous a subtilement recadrées. Un commentaire, qu’il avait tracé sous notre précédent article mode : « Et moi, et moi, et moi ? Bon, je vais me contenter des mocassins (sans pompon !) recommandés par Renée ! »
C’est vrai, la mode masculine nous intrigue, mais nous éludons. Pourtant bien des pièces sont enviables, et, dans cette période non lointaine où la mode féminine se répétait, lassait, nous nous disions : « Les créateurs se creusent davantage pour les hommes ». Mais la mode aime le spectaculaire, et le vêtement féminin l’emporte sur les tenues masculines trop souvent couleur d’église. Seules les années 70 firent de la mode masculine un spectacle. Couleurs vives sur matières insolites, et des coupes que nul n’avait jamais vues auparavant. Car même si les minets des années 60 tranchent sur leurs pères en se glissant dans des Levi’s slim, chaussent des Clarks ou des mocassins, ils restent mesurés. Le prodigieux éclot dès 1965. Entre hippies, mods et soixante-huitards, le monde bascule. Rien ne sera plus comme avant.

 » Une tenue n’est jamais neutre « 

L’actualité nous a dernièrement appris que la tenue d’un lycéen pouvait entrainer une sanction disciplinaire, et un barouf national. Pour l’historien Denis Bruna, « une tenue n’est jamais neutre. » Et il rappelle « le bref mouvement des « Incroyables », à la fin du XVIIIe siècle, au cours duquel la jeunesse dorée portait des habits déstructurés, aux couleurs ternes, taillés par des couturiers réputés, comme Heil, les cheveux relevés « à la chien » laissant apparaître leur nuque. C’était un moyen de protester contre le style révolutionnaire négligé et un hommage à leurs parents nobles décapités. »

Ce que la mode dit de notre société

Le pouvoir des magazines s’affaiblit. Aujourd’hui les jeunes sont gracieusement manipulés par des influenceurs qui, avant tout, exhibent les marques qui les paient. Bien avant 2010 déjà, des blogs de mode masculins avaient émergé. Plus d’inquiétude pour remplir le bagage idéal d’un week-end, ou d’un voyage d’affaires ; dégotter le bon jean, le retrousser ou pas.
La coolitude s’étend. Baskets aux pieds, tenue casual, même au bureau. McDo le dit sans blaguer, « Venez comme vous êtes. »

Chemise mixte Constant & Zoé. La marque des vêtements faciles et rapides à enfiler Modèles Sarah Diallo, Peter Murphy

L’éternel masculin

Obligatoire pour exercer certaines professions, instrument de pouvoir, réputé formel et endimanché le costume s’accroche. Il a peu évolué depuis 1880, n’empêche, il reste obstinément séduisant. Philippe Billon, directeur de la boutique Moreteau, à Lyon, nous renseigne : « Outre le costume des cérémonies, une petite communauté pointue veut du costume, de la belle matière. Surtout les jeunes des écoles de mode. Et le confinement n’a rien changé. »


Le directeur de la marque Gianni Ferrucci, spécialiste du costume, constate, « On est en pleine transition. La clientèle glisse vers le trendy. Le beau blazer est demandé. »

Le temps arrêté

À l’heure du télétravail, forcément, l’homme se déshabille. Et une image nous vient : Marlon Brando, son tee-shirt blanc dans « Un Tramway Nommé Désir ». Film galvanisant, qui ira jusqu’à changer les habitudes vestimentaires des hommes. 1951. Le corps masculin se dévoile. Aujourd’hui encore des millions de tee-shirts Brando essaiment dans le monde.

Source Pinterest Marlon Brando dans « Un Tramway nommé désir« 

Yestoday, ou la rareté

Fantaisie italienne chez Rose Carbone

Incontournable Vintage

Notre sélection pour le fidèle lecteur qui a inspiré l’article. Longue et confortable veste en laine double face. État neuf. Look Vintage, 8 quai de Bondy. Lyon 5ème.

Une phrase de l’historien Denis Bruna nous a doucement fait rire : « Au XIVe siècle, des chroniqueurs reprochaient aux femmes et aux jeunes de dépenser trop d’argent en la matière. Or on sait, notamment grâce à l’étude des comptes des maisons princières, que les hommes étaient les plus dépensiers. »

Source. L’obs. du 1er au 7 octobre 2020. Entretien avec Denis Bruna. Propos recueillis par Arnaud Sagnard.

10 réflexions sur « Regarde les hommes s’habiller »

  1. J’aime bien les chemises italiennes !
    J’avoue ne pas suivre assidument les défilés, mais je suis souvent effaré par la distance entre la mode féminine et la mode masculine. Cela se traduisait dans l’entreprise où je travaillais. Les femmes pouvaient s’habiller de plein de manières différentes. Les hommes, c’était costume cravate. Une fois qu’on a fait le tour du noir, bleu et gris, avec ou sans petites rayures, on se trouve un peu bloqué.
    Anecdote : en visite à Lyon, il y a 25 ans, je m’offre deux vestes d’un jaune très vif. C’est ma couleur préférée. J’en met une pour aller travailler. Je passe devant le bureau de la RH qui sort à ce moment. Elle me voit et fait un pas en arrière. J’ai eu droit à une remarque comme quoi j’étais voyant. 😂
    Bonne journée Renée et merci pour ton article. 😘
    Régis

    Aimé par 2 personnes

    1. Tu as de la fantaisie. C’est tellement bien. Et je remarque que ton ancienne RH en manque. Dommage. Que c’était triste cette époque révolue où tous les hommes ou presque étaient gris. Et, à leurs bras, souvent, des femmes coquettes. On a l’impression que cela permettait aux hommes de penser :  » Vois comme j’ai une belle femme.  »
      C’est drôle, j’avais acheté dans les années 80 une veste d’homme jaune vif que je portais avec un jean, chemise blanche et cravate Hermès faite dans la soie vive des fameux carrés. J’aime le vêtement masculin, surtout lorsque les tenues sont originales. Les américains, au début du prêt-à-porter, étaient bien bien plus osés que nous. Bonne journée Régis, et merci de tes mots.

      Aimé par 2 personnes

  2. Bravo Renée! Moi j’aurais volontiers choisi Brando, mais il était loin, donc je suis allé chez Moreteau!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci François! J’aurais fait comme toi!

      J'aime

  3. Une belle variété, du classique chic mais pas triste – au Tshirt de Marlon Brando – il était aussi très sexy avec la toge dans  » Jules César  »
    Amitiés

    Aimé par 1 personne

    1. Merci France. Quelle que soit sa tenue, on ne résiste pas à Marlon Brando! Souvenons nous de  » l’homme à la peau de serpent » où il apparaît tout au long du film avec une veste en serpent insensée! Amitiés

      J'aime

  4. Rien de plus chic qu’un homme en costume-cravate, quand c’est bien porté… C’est la classe !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai! C’est pourquoi j’ai un réel plaisir à regarder les films d’antan

      Aimé par 1 personne

  5. Bonjour Renée,
    Merci pour votre abonnement c’est un honneur.
    Je vous souhaite une excellente journée !
    Corinne

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à vous Corinne. Sincèrement. J’ai pu ainsi connaître votre blog, qui est fort dépaysant, et beau, et sensible. Bonne journée

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Thierry Villenave

Thierry Villenave

Pas plus haut que le bord !

Site gratuit même pour les riches.

NSTM Planet

editorial / Opinión

The Biveros Effect

To Travel is to Live

Le Parfum des Mots - Manga Berugi

Enivrez-vous avec les mots !

Marie-Anne Keppers Artiste Autodidacte

J'adore rédiger ce blog, pour vous faire découvrir mes diverses passions. J'aime dessiner, peindre, écrire... Merci d'apprécier mes réalisations

PAQUERITE

Des mots et des recettes

lavieautaquet.com

Formation, Coaching et Développement par l'APR

Un jardin en forêt de Darney

Entre étang et ruisseaux, vivaces, rosiers, hydrangeas...

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close