Mode et bande dessinée: Union libre. Exposition à Angoulême

Par Renée

La Cité internationale de la bande dessinée fourre son nez dans les relations apparemment incertaines entre auteurs de BD et créateurs de mode. On vous répète tout.

Attirance réciproque

« Dessine moi un vêtement » demande l’autrice de BD au créateur de mode.
« D’accord mais dessine moi une planche où ton héros changerait d’habits, parce que Tintin, Popeye, Bécassine, Corto Maltese, et Batman ils ont toujours le même look »
« Pour que les lecteurs les reconnaissent vite. Mais certaines BD sapent leurs personnages à la dernière mode »
« N’empêche, moi j’imagine des vêtements, et ils sont portés, toi tu racontes une histoire
»

Chantal de Spiegeleer, « Madila », tome 1, planche 3 © éditions du Lombard

Pas si éloignés les créateurs de Mode et de BD, qui ont en commun la précision du geste. L’exposition démontre cette similitude, dévoilant le rapport entre le coup de crayon de l’un(e) et celui de l’autre.
Seul Yves Saint Laurent publiera une bande dessinée, La Vilaine Lulu. Les planches originales sont exposées. Derrière on devine une jubilation. Identification? Le couturier avait aussi créé, à ses débuts, des paper dolls.

Yves Saint Laurent, première planche originale de « La Vilaine Lulu », intitulée « Lulu au zoo », 1956. © Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent Paris

Concordance

Les deux univers, Mode et Bande dessinée, évoquent librement, directement la société. Observons Tintin, petit bonhomme de son temps, il se frotte au communisme russe, au colonialisme, à la guerre sino japonaise, et s’essaye à la conquête spaciale.
Le design, l’art sont montrés dans les BD, et autour, la vie quotidienne. La présence de la mode est naturelle. Laquelle parle aussi des usages sociaux du vêtement, de la relation au corps.
Dans la première BD publiée en 1833 par Rodolphe Töpffer, Monsieur Jabot, se distingue un accessoire de mode porté par le héros. Plus tard des élégantes seront dessinées comme frivoles et moquées, notamment par Winsor McCay, et dans des albums le monde de la mode est élégamment mis en scène, ainsi Jeune fille en Dior d’Annie Goetzinger.

Mariage mixte

Les créateurs de mode répondront sans empressement aux avances de la BD. Après 1968 les plus pointus se laissent inspirer par des icônes pop de la BD, les fixent sur leurs vêtements et accessoires. L’exposition montre bien les jeux entre les deux univers. L’espace Jean-Paul Gaultier mêle Betty Boop, Wonder Woman ou Superman, Popeye. Ailleurs le costume de Catwoman, de Thierry Mugler. Castelbajac, son pull Mickey, la robe Snoopy. Ou Floc’h, élégant sur une couverture du magazine Monsieur. Et l’infatigable Bécassine, rhabillée par Sonia Rykiel, Nathalie Garçon, Daniel Jasiak, E2, C.Cobson

Exposition sur un sujet neuf. 200 pièces. Planches et dessins originaux, deux documentaires signés Loïc Prigent autour des dessins de Yves Saint Laurent et de Christian Dior. Un film publicitaire de 1988 de Luc Besson storyboardé par Milo Manara.

Une Maman Fashion

Dans ses triplés, inlassablement Nicole Lambert déroule des styles. Depuis 30 ans. De Chanel à Yves Saint Laurent, ou des créations recherchées. Preuve d’un lien intime entre le monde de la couture et les histoires dessinées.

Dans une petite pièce réservée aux adultes, des dessous féminins, avec un focus sur la BD érotique italienne. Parfaitement abordés, cuir, latex, dentelles titillent notre imagination. Musée de la bande dessinée, 1 quai de la Charente, 16000 Angoulême. Jusqu’au 5 janvier 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le Parfum des Mots - Manga Berugi

Enivrez-vous avec les mots !

Marie-Anne Keppers Artiste Autodidacte

J'adore rédiger ce blog, pour vous faire découvrir mes diverses passions. J'aime dessiner, peindre, écrire... Merci d'apprécier mes réalisations

PAQUERITE

Des mots et des recettes

lavieautaquet.com

Formation, Coaching et Développement par l'APR

Un jardin en forêt de Darney

Entre étang et ruisseaux, vivaces, rosiers, hydrangeas...

Rtistic

I speak my heart out.

Unlocking The Hidden Me

Tranquil notions, melange of sterile musings & a pinch of salt

BSF

Voir, juger, agir.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close