Tenue correcte exigée. Humeur

Par Renée Valet-Huguet

Ce curieux décalage entre la mode actuelle et les règles vestimentaires, immuables, que les grands établissements nous imposent. Démonstration, anecdotes à l’appui.

Être de son temps

Certes la sneaker, même fardée par le plus talentueux des designers ne donnera pas à une femme l’allure élancée, le chic que lui promet un escarpin. Cependant la sneaker domine. 67 millions de paires ont été vendues en 2016. Chaque marque déploie une imagination débridée pour habiller les pieds en toutes circonstances, sport, boulot, mariages, sorties. Mais pour sortir où? Les boites de nuit qui affichent des prétentions sont intraitables: Tenue correcte exigée. Même refrain à la porte des restaurants chics. Si. Un restaurant d’hôtel perché sur un toit, fort d’être unique en son genre à Lyon, a fait la fine bouche devant une sneaker, une grande pourtant.
« Nous avons été refoulés, et pas aimablement » nous a confié une femme, « Pas droit au rooftop, pourtant nos tenues étaient tendance, et mes baskets sont griffées ». Non c’est non.
Comme quoi, une griffe ne protège pas de l’espèce d’humiliation infligée aux porteurs de baskets ordinaires.

Yves Saint Laurent, « lanceur de bombes « 

La sneaker aura-t-elle droit un jour au tapis rouge, ainsi que le pantalon? Lui-même autrefois jugé comme une infraction faite à la norme vestimentaire. Indésirable dans les lieux chics, évidemment. En Amérique l’impétueuse Marlène Dietrich avait brisé les codes, dès les années 30. En France, les années 60 chahutèrent les coutumes. À l’école le pantalon commence à poindre, mais à condition qu’une jupe le recouvre, drôle d’union. En 1966 enfin il n’est plus obligé de s’accoupler. C’est cette année précisément qu’il fut déclaré féminin, grâce aux collections de Haute Couture. Yves Saint Laurent présente dans sa collection automne-hiver un smoking, pièce audacieuse qui divise, la presse adore, certains s’étonnent, d’autres s’indignent. Les clientes Haute-Couture de Saint Laurent, elles, se ferment. Mais à l’ouverture de la première boutique de prêt à porter les clientes s’emparent du smoking, plus tard du tailleur-pantalon. Pièces mythiques.
« Chanel à libéré la femme, Saint Laurent lui a donné le pouvoir » triomphait Pierre Bergé.
Coco Chanel, à l’époque avait du remballer ses pantalons Haute-Couture. Tant pis pour les clientes, elle, elle les portait.
En Mai 68 courait l’idée que la mixité était une « valeur qui trouvait une traduction vestimentaire » En 1949, pour Simone de Beauvoir le port du pantalon était un acte politique qui défendait l’égalité des sexes et l’émancipation des femmes.

Objet non identifié

Aujourd’hui une petite chose d’été, velue, joue les trublions avec son air de pas y toucher. La mule en peluche. Portée par les femmes depuis déjà quelques siècles, la mule reste ambiguë, accessoire d’intérieur, d’extérieur. Une marque adulée, UGG, la propulse en poils, couleur de berlingots. Elle aguiche. Surprend. À tel point que le personnel d’un restaurant triplement étoilé se trouva dans l’embarras lorsqu’une cliente s’avança. « Une habituée » nous souffle un serveur. « Élégante et tout, mais elle était en pantoufles. Ça posait problème de la recevoir, et finalement on s’est dit, bon, en même temps, sous la table ça se verra pas »

Mules ou chaussons UGG

« Le besoin ardent de se faire une originalité » (Ch. Baudelaire)

2 réflexions sur « Tenue correcte exigée. Humeur »

  1. Bonjour Renée, J’ai adoré votre article sur l’habit de nos pieds et qui nous révèle toutes les ruses de la sneaker pour se tailler une place de choix sur le podium du bon goût ! Merci pour cette mise en perspective, en espérant tout de même que les chaussons de tous poils n’arriveront pas à la cheville de la basket !!!

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Isabelle, merci pour votre commentaire. Je pense humblement que la basket s’imposera comme nouvelle chaussure et subira plus de ségrégation, (elle vient des mauvais quartiers!!) quant aux chaussons dont vous parlez avec humour, je pense qu’ elle vivra ce que vivent les roses…..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Lazuli Biloba

Cadeaux, décoration et luminaires

Pas plus haut que le bord !

Site gratuit même pour les riches.

NSTM Planet

editorial / Opinión

The Biveros Effect

To Travel is to Live

Le Parfum des Mots - Manga Berugi

Enivrez-vous avec les mots !

Marie-Anne Keppers Artiste Autodidacte

J'adore rédiger ce blog, pour vous faire découvrir mes diverses passions. J'aime dessiner, peindre, écrire... Merci d'apprécier mes réalisations

PAQUERITE

Des mots et des recettes

lavieautaquet.com

Formation, Coaching et Développement par l'APR

Un jardin en forêt de Darney

Entre étang et ruisseaux, vivaces, rosiers, hydrangeas...

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close