YIMA. Cuisine d’héritage élégante et féminine

Par Valentine

Ode à la femme :

Yima c’est le mélange deux mot  “Yema” en arabe et “Ima” en hébreux qui signifient “maman”. C’est la double culture de la cheffe, Ella Aflalo, que nous retrouvons dans cette adresse intimiste. Ici, la  cuisine est réalisée uniquement par des femmes ; elle en chef et quatre femmes qui l’accompagnent avec pour racine commune : la Méditerranée.

Un parcours remarqué :

Ella Aflalo a fait ses armes à l’école Bocuse à Lyon. Puis suite à un passage chez Top Chef, nous découvrons sa cuisine au sein du restaurant estival du magasin Jogging (à Marseille, rue Paradis).

Elle décide par la suite d’ouvrir son propre restaurant Yima dans le quartier populaire et coloré de Noailles,rue d’Aubagne.

Écrin à l’allure rétro

@FacebookYimaRestaurant

La cuisine comme la décoration s’accordent autour du mot élégance. Le design est réalisé en collaboration avec l’architecte Pierre Lacroix (Hôtel Montmartre). Nous voici dans un décor épuré aux allures seventies. Le vert bouteille et l’or se marient à des meubles vintage chinés par les deux collaborateurs. le parquet en bois massif vient tout droit de la SNCF. La vaisselle est trouvée chez la voisine Jiji de la palme d’or.

Instant de grâce

S’assoir au grand comptoir et pouvoir assister au dressage à 8 mains de ses assiettes délicates et gourmandes.

Les accords sont fins et les recettes, pour la plupart, sont végétariennes. Pour les puristes ou connaisseurs des cultures judéo-arabe, il est aussi possible de choisir un grand plat familial, à partager à plusieurs et qui sera servi au centre de la table.

@FacebookYimaRestaurant photo by @__mirsa__@

Partage & produits locaux

Le partage est au coeur de la démarche de cette adresse. Une cuisine qui proposent des produits locaux, des recettes revisitées de celles qui ont vu grandir Ella. C’est une adresse de bistronomie orientale qui propose un menu du midi. Celui ci se transforme au grès des saisons et vous retrouvez un menu brunch le week end. Pour les lève tôt vous pouvez déguster une des fameuses crêpes à mille trous pour le petit déjeuner.

Cette adresse est une évasion gourmande pour un budget raisonnable.

Comptez entre 8 et 35 euros.


La fusion des saveurs de cette cuisine métissée, fait de ce déjeuner, un agréable moment à vivre au coeur de la cité phocéenne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le Parfum des Mots - Manga Berugi

Enivrez-vous avec les mots !

Marie-Anne Keppers Artiste Autodidacte

J'adore rédiger ce blog, pour vous faire découvrir mes diverses passions. J'aime dessiner, peindre, écrire... Merci d'apprécier mes réalisations

PAQUERITE

Des mots et des recettes

lavieautaquet.com

Formation, Coaching et Développement par l'APR

Un jardin en forêt de Darney

Entre étang et ruisseaux, vivaces, rosiers, hydrangeas...

Rtistic

I speak my heart out.

Unlocking The Hidden Me

Tranquil notions, melange of sterile musings & a pinch of salt

BSF

Voir, juger, agir.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close